Jaber El Mahjoub naît en 1938 dans une famille de bergers de M’Saken en Tunisie. Son enfance s’avère périlleuse par le décès de sa mère à l’âge de six ans. Sa sœur l’éduque sans moyen financier pour lui donner accès à l’école et la possibilité d’apprendre à lire et écrire. A l’aube de l'année 1958, il décide d’emménager à Marseille et effectue le métier de boulanger. Deux ans plus tard, il prend la route pour la capitale française. Doué de ses mains et de sa voix, il façonne des sculptures et en parallèle compose, écrit et interprète des chansons jusqu’à enregistrer deux 45 tours chez Pathé Marconi. Une américaine fortunée est interpellée par son travail, elle le conduit aux Etats-Unis, l’épouse et propulse sa carrière à l’international.